Sur leboncoin, 400 euros la brique du bagne

>Sur leboncoin, 400 euros la brique du bagne

Sur leboncoin, 400 euros la brique du bagne

Article de Karin Scherhag

Avec l’aimable autorisation de l’auteure – article publié le 5 décembre 2015 dans le quotidien France Guyane

Karine Scherhag, du journal France Guyane, a mené une enquête sur la vente d’une brique d’un bâtiment pénitencier. Derrière cette annonce du Bon Coin, semblable à tant d’autres, c’est toute la problématique du pillage du patrimoine qui est levée et surtout de la complicité passive des sites de ventes en ligne. Certes, des mesures législatives sont annoncées et en cours d’élaboration pour permettre aux administrations d’agir, mais il est particulièrement intéressant de disposer d’un état des lieux de la lutte contre les trafics. L’association Halte au Pillage du Patrimoine Archéologique et Historique y est naturellement en bonne place.

 

Article au format pdf, fichier 1

Article au format pdf, fichier 2

A lire également

Les carnets Halte au Pillage !

Le pillage des sites archéologiques français

Cet article fait suite à une conférence donnée à Lorient en avril 2010 à la Société Historique et Archéologique du Pays de …

Les carnets Halte au Pillage !

Le patrimoine syrien et la collaboration franco-syrienne

Le 27 février dernier, l’association Halte au Pillage adressait au président de la République un courrier lui faisant part de …

Les carnets Halte au Pillage !

En Wallonie, un discutable guide de bonnes pratiques

André Schoellen et Jean-David Desforges examinent le Guide de bonnes pratiques diffusé lors de réunions au sein de l’Agence …